vendredi 24 octobre 2014

Projet Elena / Céline – phrases 73-76

Donde sí pescábamos de verdad era en lo que papá llamaba "El Pozo Pestilente". Ibamos poco porque estaba lejos. Es el lugar donde desagua la cloaca de Mar del Plata, y donde van a tirar los desechos las fábricas de pesca­do. Para ir al Pozo Pestilente había que levan­tarse temprano.

Traduction temporaire :
En fait, on ne pêchait vraiment qu'au « Puits Pestilentiel », comme l’appelait papa. On y allait rarement parce que c’était loin. Voilà l'endroit où les égouts de Mar del Plata débouchent et où les usines de poissons rejettent leurs déchets. Pour se rendre au Puits Pestilentiel, il fallait se lever tôt.

12 commentaires:

Elena a dit…

En fait, on ne pêchait vraiment qu'au « Pozo Pestilentiel », comme l’appelait papa. On y allait rarement parce que c’était loin. C'est l'endroit où les égouts de Mar del Plata débouchent et où les usines de poissons rejettent leurs déchets. Pour se rendre au Pozo Pestilentiel, il fallait se lever tôt.

Tradabordo a dit…

En fait, on ne pêchait vraiment qu'au « Pozo Pestilentiel », comme l’appelait papa. On y allait rarement parce que c’était loin. C'est [tu as déjà « c'était » dans la phrase d'avant… attention à ce tic, qui est en réalité une facilité d'écriture et de traduction] l'endroit où les égouts de Mar del Plata débouchent et où les usines de poissons rejettent leurs déchets. Pour se rendre au Pozo Pestilentiel, il fallait se lever tôt.

Elena a dit…

En fait, on ne pêchait vraiment qu'au « Pozo Pestilentiel », comme l’appelait papa. On y allait rarement parce que c’était loin. Un endroit où les égouts de Mar del Plata débouchent et où les usines de poissons rejettent leurs déchets. Pour se rendre au Pozo Pestilentiel, il fallait se lever tôt.

Tradabordo a dit…

En fait, on ne pêchait vraiment qu'au « Pozo Pestilentiel [au fait, c'est comme ça que tu l'avais dit avant ?????? Car pas possible de traduire l'un, mais pas l'autre…] », comme l’appelait papa. On y allait rarement parce que c’était loin. [manque quelque chose ici] Un endroit où les égouts de Mar del Plata débouchent et où les usines de poissons rejettent leurs déchets. Pour se rendre au Pozo Pestilentiel, il fallait se lever tôt.

Elena a dit…

En fait, on ne pêchait vraiment qu'au « Pozo Pestilentiel [au fait, c'est comme ça que tu l'avais dit avant ?????? Car pas possible de traduire l'un, mais pas l'autre… → Celui d'avant était le nom "officiel", celui-ci est le nom que son père lui donne, voilà pourquoi on a traduit l'un et pas l'autre...] », comme l’appelait papa. On y allait rarement parce que c’était loin. [manque quelque chose ici → Je ne vois pas... ;-(. Céline ? ] Un endroit où les égouts de Mar del Plata débouchent et où les usines de poissons rejettent leurs déchets. Pour se rendre au Pozo Pestilentiel, il fallait se lever tôt.

Tradabordo a dit…

En fait, on ne pêchait vraiment qu'au « Pozo Pestilentiel [au fait, c'est comme ça que tu l'avais dit avant ?????? Car pas possible de traduire l'un, mais pas l'autre… → Celui d'avant était le nom "officiel", celui-ci est le nom que son père lui donne, voilà pourquoi on a traduit l'un et pas l'autre... // pas logique ; traduis les deux] », comme l’appelait papa. On y allait rarement parce que c’était loin. [manque quelque chose ici → Je ne vois pas... ;-(. Céline ? Ajoute des chevilles, c'est tout] Un endroit où les égouts de Mar del Plata débouchent et où les usines de poissons rejettent leurs déchets. Pour se rendre au Pozo Pestilentiel, il fallait se lever tôt.

Elena a dit…

En fait, on ne pêchait vraiment qu'au « Pozo Pestilentiel [Le précédent "pozo" porte le nom d'un lieu qui existe pour de vrai.] », comme l’appelait papa. On y allait rarement parce que c’était loin. Voilà l'endroit où les égouts de Mar del Plata débouchent et où les usines de poissons rejettent leurs déchets. Pour se rendre au Pozo Pestilentiel, il fallait se lever tôt.

Tradabordo a dit…

Donc, on laisse le précédent et là, comme c'est un « surnom », traduis, sinon, le sens n'y est pas ; or c'est le plus important dans un surnom.

Céline Rollero a dit…

En fait, on ne pêchait vraiment qu'au « Puits Pestilentiel », comme l’appelait papa. On y allait rarement parce que c’était loin. Voilà l'endroit où les égouts de Mar del Plata débouchent et où les usines de poissons rejettent leurs déchets. Pour se rendre au Puits Pestilentiel, il fallait se lever tôt.

Elena a dit…

En fait, on ne pêchait vraiment qu'au « Pozo Pestilentiel », comme l’appelait papa. On y allait rarement parce que c’était loin. Voilà l'endroit où les égouts de Mar del Plata débouchent et où les usines de poissons rejettent leurs déchets. Pour se rendre au Pozo Pestilentiel, il fallait se lever tôt.

OK!

Tradabordo a dit…

Elena, je repars depuis la version de Céline, qui a tenu compte de mon commentaire sur le nom du lieu.

En fait, on ne pêchait vraiment qu'au « Puits Pestilentiel », comme l’appelait papa. On y allait rarement parce que c’était loin. Voilà l'endroit où les égouts de Mar del Plata débouchent et où les usines de poissons rejettent leurs déchets. Pour se rendre au Puits Pestilentiel, il fallait se lever tôt.

OK.

OK, Elena ?

Elena a dit…

Oui.