jeudi 9 octobre 2014

Projet Chloé 11 – phrases 16-17

En realidad no todo es completo en esta vida. Finalmente el plato llega y lo asalto sin darle tregua al par de filetes de pechuga de pollo con verduras frescas y algunas cocidas y mientras me sirven un jugo de frutas de una pequeña jarra, escucho los cubiertos y copas de otras mesas que también procedieron con su guerra digestiva hacia ya algunos minutos.

Traduction temporaire :
En réalité, dans la vie, rien n'est jamais parfait. L'assiette arrive enfin, et je m'attaque sans plus attendre aux escalopes de poulet accompagnées de quelques légumes à la fois crus et cuits. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont entrepris leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

14 commentaires:

Chloé Gauthier a dit…

En réalité, il manque un petit quelque chose à cette vie. Finalement, l'assiette arrive et je m'en empare sans donner de répit aux quelques escalopes de poulet accompagnées de légumes frais et cuits pour certains. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont procédé à leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Tradabordo a dit…

En réalité, il manque un petit quelque chose à cette vie [j'hésite ; est-ce que tu ne réécris pas ?]. Finalement, l'assiette arrive et je m'en empare [FS ici] sans donner de répit [naturel ????] aux quelques escalopes de poulet accompagnées de légumes frais et cuits pour certains.


Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont procédé à leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Chloé Gauthier a dit…

En réalité, il manque un petit quelque chose à cette vie [j'hésite ; est-ce que tu ne réécris pas ?/ je trouve que la traduction littérale n'est pas du tout naturelle.]. Finalement, l'assiette arrive et je m'attaque sans plus attendre aux quelques escalopes de poulet accompagnées de légumes frais et cuits pour certains.


Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont procédé à leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Tradabordo a dit…

En réalité, il manque un petit quelque chose à cette vie [j'hésite ; est-ce que tu ne réécris pas ?/ je trouve que la traduction littérale n'est pas du tout naturelle. // Je comprends, sauf que c'est purement subjectif de dire que la vie n'est pas complète parce qu'il manque un petit quelque chose… alors que si ça se trouve, l'auteur pense au contraire ; essaie de trouver une voie moyenne]. Finalement, l'assiette arrive et je m'attaque sans plus attendre aux quelques escalopes de poulet accompagnées de légumes frais et cuits pour certains.


Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont procédé à leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Chloé Gauthier a dit…

En réalité, cette vie est partielle. Finalement, l'assiette arrive et je m'attaque sans plus attendre aux quelques escalopes de poulet accompagnées de légumes frais et cuits pour certains. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont procédé à leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Tradabordo a dit…

En réalité, cette vie est partielle [« n'est pas absolument complète » ?]. Finalement [ou dans le sens de « Enfin » ?], l'assiette arrive et je m'attaque sans plus attendre aux quelques [supprime] escalopes de poulet accompagnées de légumes frais et cuits pour certains [naturel ?]. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'[vérifie que ça se dit bien comme ça]une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont procédé [bof] à leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Chloé Gauthier a dit…

En réalité, cette vie n'est pas absolument complète. L'assiette arrive enfin, et je m'attaque sans plus attendre aux escalopes de poulet accompagnées de légumes frais et cuits pour une partie. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'[OK] une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont entrepris leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Tradabordo a dit…

En réalité, cette vie n'est pas absolument complète [au fait, ça n'est pas ce qui est dit…]. L'assiette arrive enfin, et je m'attaque sans plus attendre aux escalopes de poulet accompagnées de légumes frais et cuits pour une partie [clair ?]. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont entrepris leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Chloé Gauthier a dit…

En réalité, tout n'est pas absolument complet dans cette vie. L'assiette arrive enfin, et je m'attaque sans plus attendre aux escalopes de poulet accompagnées de légumes frais et cuits pour une poignée. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont entrepris leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Tradabordo a dit…

En réalité, tout n'est pas absolument complet dans cette vie [« dans la vie, rien n'est jamais absolument complet » ?]. L'assiette arrive enfin, et je m'attaque sans plus attendre aux escalopes de poulet accompagnées de légumes frais et cuits pour une poignée [bizarre ; l'idée, c'est que certains sont crus et d'autres cuits, non ?]. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont entrepris leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Chloé Gauthier a dit…

En réalité, dans la vie, rien n'est jamais absolument complet. L'assiette arrive enfin, et je m'attaque sans plus attendre aux escalopes de poulet accompagnées de quelques légumes crus et cuits. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont entrepris leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Tradabordo a dit…

En réalité, dans la vie, rien n'est jamais absolument complet [ça ne me plaît pas… ça ne fait pas sentence // dans le sens rien n'est jamais parfait… ou trop tiré ?]. L'assiette arrive enfin, et je m'attaque sans plus attendre aux escalopes de poulet accompagnées de quelques légumes [« à la fois » ?] crus et cuits. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont entrepris leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Chloé Gauthier a dit…

En réalité, dans la vie, rien n'est jamais parfait [OK]. L'assiette arrive enfin, et je m'attaque sans plus attendre aux escalopes de poulet accompagnées de quelques légumes à la fois crus et cuits. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont entrepris leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

Tradabordo a dit…

En réalité, dans la vie, rien n'est jamais parfait. L'assiette arrive enfin, et je m'attaque sans plus attendre aux escalopes de poulet accompagnées de quelques légumes à la fois crus et cuits. Pendant qu'on me verse un jus de fruits d'une petite carafe, j'écoute le bruit des couverts et des verres provenant des autres tables qui, elles aussi, ont entrepris leur guerre digestive il y a déjà quelques minutes.

OK.