mercredi 15 octobre 2014

Projet Morgane 12 – phrases 101-102

No fue muy difícil entonces reconocernos entre esos adolescentes envilecidos que viajaban en la tolva de la camioneta y bajaron raudamente a enfrentarnos. Ahí, en medio de esa muchedumbre rubia y pelilarga que habitaba en la otra ribera de la playa, estábamos también nosotros, animalizados por el tedio y listos para dejarnos llevar aunque el azar y las circunstancias nos hubieran hecho las víctimas esa noche.

Traduction temporaire :
Il ne nous fut donc pas difficile de nous reconnaître en ces adolescents dépravés, voyageant dans la remorque d'une camionnette, qui descendirent rapidement pour nous affronter. Nous étions là, animalisés par l'ennui et disposés à nous laisser emmener, au milieu de cette foule à la longue chevelure blonde qui vivait sur l'autre rive de la plage, même si le hasard et les circonstances nous auraient fait passer pour les victimes cette nuit-là.

6 commentaires:

Morgane Labrousse a dit…

Ce ne fut donc pas difficile de nous reconnaître parmi ces adolescents dépravés qui voyageaient dans la remorque d'une camionnette et descendirent rapidement pour nous faire face. Nous étions là nous aussi, au milieu de cette foule aux cheveux longs et blonds qui vivait sur l'autre rive de la plage, animalisés par l'ennui et disposés à nous laisser emmener, même si le hasard et les circonstances nous faisaient passer pour les victimes cette nuit-là.

Tradabordo a dit…

Ce ne fut donc pas difficile de nous reconnaître parmi [« en » ? Je ne sais pas trop…] ces adolescents dépravés qui voyageaient dans la remorque d'une camionnette et descendirent rapidement pour nous faire face [FS ?]. Nous étions là [virgule ?] nous aussi, au milieu de cette foule aux [« à » ?] cheveux longs et blonds qui vivait sur l'autre rive de la plage, animalisés par l'ennui et disposés à nous laisser emmener, même si le hasard et les circonstances nous faisaient passer pour les victimes cette nuit-là.

Je ne trouve pas l'ensemble très naturel… même si le sens est à peu près là. Vois si tu ne peux pas mettre un peu plus ta patte.

Morgane Labrousse a dit…

Il ne nous fut donc pas difficile de nous reconnaître en ces adolescents dépravés, voyageant dans la remorque d'une camionnette, qui descendirent rapidement pour nous affronter. Nous étions là, animalisés par l'ennui et disposés à nous laisser emmener, au milieu de cette foule à la longue chevelure blonde qui vivait sur l'autre rive de la plage, même si le hasard et les circonstances nous faisaient passer pour les victimes cette nuit-là.

Tradabordo a dit…

Il ne nous fut donc pas difficile de nous reconnaître en ces adolescents dépravés, voyageant dans la remorque d'une camionnette, qui descendirent rapidement pour nous affronter. Nous étions là, animalisés par l'ennui et disposés à nous laisser emmener, au milieu de cette foule à la longue chevelure blonde qui vivait sur l'autre rive de la plage, même si le hasard et les circonstances nous faisaient passer [temps ?] pour les victimes cette nuit-là.

Morgane Labrousse a dit…

Il ne nous fut donc pas difficile de nous reconnaître en ces adolescents dépravés, voyageant dans la remorque d'une camionnette, qui descendirent rapidement pour nous affronter. Nous étions là, animalisés par l'ennui et disposés à nous laisser emmener, au milieu de cette foule à la longue chevelure blonde qui vivait sur l'autre rive de la plage, même si le hasard et les circonstances nous auraient fait passer pour les victimes cette nuit-là.

Tradabordo a dit…

Il ne nous fut donc pas difficile de nous reconnaître en ces adolescents dépravés, voyageant dans la remorque d'une camionnette, qui descendirent rapidement pour nous affronter. Nous étions là, animalisés par l'ennui et disposés à nous laisser emmener, au milieu de cette foule à la longue chevelure blonde qui vivait sur l'autre rive de la plage, même si le hasard et les circonstances nous auraient fait passer pour les victimes cette nuit-là.

OK.