lundi 16 février 2015

Projet Nathalie 4 – titre + phrases 1-4

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

¿Qué le vas a pedir a Santa Claus

Párate, pinche Santaclós culero, grita el Moreno. Empuña un cuchillo en cuya hoja se reflejan, en destellos intermitentes, las luces artificiales de la Avenida Juárez. Párate, cabrón, sigue vociferado mientras corre, con un odio concentrado en sus rasgos indígenas. A su lado corre el Chibuto, armado con un tubo de acero.

Traduction temporaire :


Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu demander au Père Noël ?

Arrête-toi, espèce d'enculé de Père Noël, crie Moreno. Il empoigne un couteau sur la lame duquel se reflètent les lumières artificielles de l'Avenue Juárez, dans des éclats intermittents. Arrête-toi, connard, continue-t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes.

15 commentaires:

Nathalie Robert a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)
Que vas-tu lui demander au Père Noël?

Arrête-toi, satané d'enculé de Père Noël, crit Moreno. Il empoigne un couteau doté d'une lame sur laquelle se reflètent, au cours d'éclats intermittents, les lumières artificielles de l'Avenue Juárez. Arrête-toi, connard, continue t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes.

Nathalie Robert a dit…

Je ne suis pas du tout satisfaite de cette première tentative, il y a sûrement des faux-sens… J'ai eu pas mal de difficultés…

Tradabordo a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu lui demander au Père Noël[espace]?

Arrête-toi, satané d'enculé de Père Noël [pas très naturel], crit [grammaire] Moreno. Il empoigne un couteau doté [vous changez avec cet ajout // revenez à la V.O.] d'une lame sur laquelle se reflètent, au cours d'éclats intermittents, les lumières artificielles de l'Avenue Juárez. Arrête-toi, connard, continue t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes.

Nathalie Robert a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu lui demander au Père Noël ?

Arrête-toi, espèce d'enculé de Père Noël, crit Moreno. Il empoigne un couteau dont la lame reflète, au cours d'éclats intermittents, les lumières artificielles de l'Avenue Juárez. Arrête-toi, connard, continue t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes.

Concernant la remarque de grammaire, je n'ai pas compris, car "gritar" est au présent…

Tradabordo a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu lui demander au Père Noël ?
Arrête-toi, espèce d'enculé de Père Noël, crit [grammaire // déjà signalé dans mon commentaire précédent] Moreno. Il empoigne un couteau dont la [passez par « sur la lame duquel » // je vous laisse faire ça et on verra la suite après] lame reflète, au cours d'éclats intermittents, les lumières artificielles de l'Avenue Juárez. Arrête-toi, connard, continue t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes.

Nathalie Robert a dit…

Ce n'est pas du présent pour "gritar"?

Tradabordo a dit…

Si, justement :

http://leconjugueur.lefigaro.fr/conjugaison/verbe/crier.html

Nathalie Robert a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu lui demander au Père Noël ?
Arrête-toi, espèce d'enculé de Père Noël, crie Moreno. Il empoigne un couteau sur la lame duquel se reflètent, au cours d'éclats intermittents, les lumières artificielles de l'Avenue Juárez. Arrête-toi, connard, continue t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes.

Tradabordo a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu lui demander au Père Noël ?
Arrête-toi, espèce d'enculé de Père Noël, crie Moreno. Il empoigne un couteau sur la lame duquel se reflètent, au cours d'[??????? Pas de la durée !]éclats intermittents, les lumières artificielles de l'Avenue Juárez. Arrête-toi, connard, continue[tiret] t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes.

Nathalie Robert a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu lui demander au Père Noël ?
Arrête-toi, espèce d'enculé de Père Noël, crie Moreno. Il empoigne un couteau sur la lame duquel se reflètent, au travers d' éclats intermittents, les lumières artificielles de l'Avenue Juárez. Arrête-toi, connard, continue-t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes.

Tradabordo a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu lui demander au Père Noël ?
Arrête-toi, espèce d'enculé de Père Noël, crie Moreno. Il empoigne un couteau sur la lame duquel se reflètent, au travers d'éclats intermittents [mettez-le à la fin + simplifiez votre horrible « au travers »], les lumières artificielles de l'Avenue Juárez. Arrête-toi, connard, continue-t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes.

Nathalie Robert a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu lui demander au Père Noël ?
Arrête-toi, espèce d'enculé de Père Noël, crie Moreno. Il empoigne un couteau sur la lame duquel se reflètent les lumières artificielles de l'Avenue Juárez, dans des éclats intermittents. Arrête-toi, connard, continue-t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes

Tradabordo a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu lui demander au Père Noël ?
Arrête-toi, espèce d'enculé de Père Noël, crie Moreno. Il empoigne un couteau sur la lame duquel se reflètent les lumières artificielles de l'Avenue Juárez, dans des [« en » ? J'hésite ; faites comme vous préférez…] éclats intermittents. Arrête-toi, connard, continue-t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes

Nathalie Robert a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu lui demander au Père Noël ?
Arrête-toi, espèce d'enculé de Père Noël, crie Moreno. Il empoigne un couteau sur la lame duquel se reflètent les lumières artificielles de l'Avenue Juárez, dans des éclats intermittents. Arrête-toi, connard, continue-t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes.

Tradabordo a dit…

Eduardo Parra Ramírez (Mexique)

Que vas-tu lui demander au Père Noël ?
Arrête-toi, espèce d'enculé de Père Noël, crie Moreno. Il empoigne un couteau sur la lame duquel se reflètent les lumières artificielles de l'Avenue Juárez, dans des éclats intermittents. Arrête-toi, connard, continue-t-il de vociférer en courant, avec une haine concentrée sur ses traits indigènes.

OK.