vendredi 3 octobre 2014

Projet Florian 4 – phrase 15-16

Los espejos muestran mi rostro cuando daba mis primeros pasos y la cara de mi hermana Marta adornada por dos chapetes tan rojos como los lazos de sus trenzas. Sale una dependienta, es la abuelita Manuela pero no me reconoce.

Traduction temporaire :
Les miroirs présentent la figure que j'avais quand je faisais mes premiers pas ainsi que le visage de ma sœur, paré de deux taches de fard à joues aussi rouges que les rubans dans ses tresses. Une vendeuse apparaît, il s'agit de mémé Manuela, mais elle ne me reconnaît pas.

5 commentaires:

Florian Jarny a dit…

Les miroirs montrent la figure que j'avais quand je faisais mes premiers pas ainsi que le visage de ma sœur, paré de deux taches de fard à joues aussi rouges que les rubans dans ses tresses. Une vendeuse apparaît, c'est la mémé Manuela mais elle ne me reconnaît pas.

Tradabordo a dit…

Les miroirs montrent [ou « présentent » ? J'hésite ; prenez celui que vous préférez…] la figure que j'avais quand je faisais mes premiers pas ainsi que le visage de ma sœur, paré de deux taches de fard à joues aussi rouges que les rubans dans ses tresses. Une vendeuse apparaît, c'est la mémé Manuela [mal dit] mais elle ne me reconnaît pas.

Florian Jarny a dit…

Les miroirs présentent la figure que j'avais quand je faisais mes premiers pas ainsi que le visage de ma sœur, paré de deux taches de fard à joues aussi rouges que les rubans dans ses tresses. Une vendeuse apparaît, il s'agit de mémé Manuela mais elle ne me reconnaît pas.

Tradabordo a dit…

Les miroirs présentent la figure que j'avais quand je faisais mes premiers pas ainsi que le visage de ma sœur, paré de deux taches de fard à joues aussi rouges que les rubans dans ses tresses. Une vendeuse apparaît, il s'agit de mémé Manuela [virgule] mais elle ne me reconnaît pas.

Florian Jarny a dit…

Les miroirs présentent la figure que j'avais quand je faisais mes premiers pas ainsi que le visage de ma sœur, paré de deux taches de fard à joues aussi rouges que les rubans dans ses tresses. Une vendeuse apparaît, il s'agit de mémé Manuela, mais elle ne me reconnaît pas.