vendredi 10 octobre 2014

Projet L'ébène – phrase 17

Tampoco Xiuying Shi sabe que treinta años atrás el padre de su bebé intentaba, con la misma desesperación, sacar leche de los pechos vacíos de su madre. Zhan Wu no dejaba de llorar.

Traduction temporaire :
Ce que Xiuying Shi ne sait pas non plus, c'est qu'il y a trente ans, le père de son bébé essayait, avec le même désespoir, de faire sortir du lait des seins vides de sa mère. Zhan Wu ne cessait de pleurer.

13 commentaires:

Lebene E a dit…

Xiuying Shi sait qu'il y a trente ans le père de son bébé essaya, avec le même désespoir, de sortir du lait des seins vides de sa propre mère. Zhan Wu ne cessa de pleurer.

Tradabordo a dit…

Xiuying Shi sait qu'il y a trente ans le père de son bébé essaya, avec le même désespoir, de sortir du lait des seins vides de sa propre mère. Zhan Wu ne cessa de pleurer.

Il y a un problème avec « tampoco ». Règle-le, parce que cela a une incidence sur l'ensemble de la phrase.

Tradabordo a dit…

Xiuying Shi sait qu'il y a trente ans le père de son bébé essaya, avec le même désespoir, de sortir du lait des seins vides de sa propre mère. Zhan Wu ne cessa de pleurer.

Il y a un problème avec « tampoco ». Règle-le, parce que cela a une incidence sur l'ensemble de la phrase.

Lebene E a dit…

De toute façon Xiuying Shi sait qu'il y a trente ans le père de son bébé essaya, avec le même désespoir, de sortir du lait des seins vides de sa propre mère. Zhan Wu ne cessa de pleurer.

Tradabordo a dit…

De toute façon [FS / CS] Xiuying Shi sait qu'il y a trente ans le père de son bébé essaya, avec le même désespoir, de sortir du lait des seins vides de sa propre mère. Zhan Wu ne cessa de pleurer.

Lebene E a dit…

Ce que Xiuying Shi ne sait pas c'est qu'il y a trente ans le père de son bébé essaya, avec le même désespoir, de sortir du lait des seins vides de sa propre mère. Zhan Wu ne cessa de pleurer.

Tradabordo a dit…

« tampoco » = non plus.

Lebene E a dit…

Ce que Xiuying Shi ne sait pas non plus c'est qu'il y a trente ans le père de son bébé essaya, avec le même désespoir, de sortir du lait des seins vides de sa propre mère. Zhan Wu ne cessa de pleurer.

Tradabordo a dit…

Ce que Xiuying Shi ne sait pas non plus [virgule avant les « c'est » à l'intérieur des phrases] c'est qu'il y a trente ans [virgule] le père de son bébé essaya [temps], avec le même désespoir, de sortir du lait des seins vides de sa propre mère. Zhan Wu ne cessa [temps] de pleurer.

Lebene E a dit…

Ce que Xiuying Shi ne sait pas non plus, c'est qu'il y a trente ans, le père de son bébé essayait, avec le même désespoir, de sortir du lait des seins vides de sa propre mère. Zhan Wu ne cessait de pleurer.

Tradabordo a dit…

Ce que Xiuying Shi ne sait pas non plus, c'est qu'il y a trente ans, le père de son bébé essayait, avec le même désespoir, de [« faire » ?] sortir du lait des seins vides de sa propre [nécessaire ?] mère. Zhan Wu ne cessait de pleurer.

Lebene E a dit…

Ce que Xiuying Shi ne sait pas non plus, c'est qu'il y a trente ans, le père de son bébé essayait, avec le même désespoir, de faire sortir du lait des seins vides de sa mère. Zhan Wu ne cessait de pleurer.

Tradabordo a dit…

Ce que Xiuying Shi ne sait pas non plus, c'est qu'il y a trente ans, le père de son bébé essayait, avec le même désespoir, de faire sortir du lait des seins vides de sa mère. Zhan Wu ne cessait de pleurer.

OK.