lundi 13 octobre 2014

Projet Baptiste 1 – phrase 3

Sólo, somos diversos: insectívoros, frugívoros, omnívoros; como los géneros literarios, los colores, los olores, las expresiones en los rostros… pero nos convirtieron en generalizadas leyendas hematófagas, por dos o tres especies que comparten sus gustos con mosquitos y zancudos.

Traduction temporaire :

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages…, mais à cause de deux ou trois espèces ayant les mêmes goûts que les moustiques, on nous a toutes généralisées en légendes hématophages.

16 commentaires:

Baptiste a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages … mais à cause de deux ou trois espèces qui ont les mêmes goûts que les moustiques, on nous a généralisé en ces hématophages légendaires.

Tradabordo a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages [pas d'espace] … mais à cause de deux ou trois espèces qui ont les mêmes goûts que les moustiques, on nous a généralisé en ces hématophages légendaires [il vaut mieux revenir à la syntaxe de la V.O.].

Baptiste a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages… mais on nous a généralisé en ces hématophages légendaires à cause de deux ou trois espèces qui ont les mêmes goûts que les moustiques.

Tradabordo a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages… [virgule avant les « mais » au cœur d'une phrase] mais on nous a généralisé en ces hématophages légendaires [pas ce que dit la V.O.] à cause de deux ou trois espèces qui ont les mêmes goûts que les moustiques.

Baptiste a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages … , mais on nous a transformé en légendes hématophages généralisées à cause de deux ou trois espèces qui ont les mêmes goûts que les moustiques [je sais que ce n'était pas exactement la même chose, mais le sens y était et je suis trouvait ça plus fluide que la traduction littérale].

Tradabordo a dit…

Pas certaine du tout que ce soit exactement le même sens… + le critère de la fluidité est important certes, mais il ne doit pas primer sur l'écriture de l'auteur.

Baptiste Fesselet a dit…

Très bien. Est-ce que la nouvelle version vous va?

Tradabordo a dit…

Je vous ai mis un commentaire, précisément pour vous inviter à changer…

Baptiste Fesselet a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages … , mais on nous a généralisé en de légendaires hématophages à cause de deux ou trois espèces qui ont les mêmes goûts que les moustiques.

Tradabordo a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages…, mais on nous a généralisé en de légendaires hématophages [pas ce que dit la V.O. ; j'insiste vous changez le sens, alors qu'une simple modif syntaxique permettrait de rester près de la V.O.] à cause de deux ou trois espèces qui ont les mêmes goûts que les moustiques.

Baptiste Fesselet a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages… mais on nous a toutes généralisé en légendes hématophages à cause de deux ou trois espèces qui ont les mêmes goûts que les moustiques. [Ce doit être moi mais je dois avouer que j'ai beaucoup de mal à comprendre ce que je fait mal]

Tradabordo a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages… mais on nous a toutes généralisé [grammaire + placez-le à la fin] en légendes hématophages à cause de deux ou trois espèces qui ont les mêmes goûts que les moustiques. [Ce doit être moi mais je dois avouer que j'ai beaucoup de mal à comprendre ce que je fait mal]

Baptiste Fesselet a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages… mais à cause de deux ou trois espèces qui ont les mêmes goûts que les moustiques on nous a toutes généralisées en légendes hématophages.

Tradabordo a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages…, mais à cause de deux ou trois espèces qui ont [ou « ayant » ? Comme vous préférez] les mêmes goûts que les moustiques [virgule] on nous a toutes généralisées en légendes hématophages.

Baptiste Fesselet a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages…, mais à cause de deux ou trois espèces ayant les mêmes goûts que les moustiques, on nous a toutes généralisées en légendes hématophages.

Tradabordo a dit…

Seulement voilà, nous sommes plurielles : insectivores, frugivores, omnivores ; à la manière des genres littéraires, des couleurs, des odeurs, des expressions sur les visages…, mais à cause de deux ou trois espèces ayant les mêmes goûts que les moustiques, on nous a toutes généralisées en légendes hématophages.

OK.