lundi 6 octobre 2014

Projet Marine 1 – phrases 12-16

Aunque sea unos pasos. De liberar la energía contenida. A veces, cuando no había nadie mirando, corría. Pero cuando me veías, tenía que reprimir la carrera, entonces agarraba un trapito que siempre llevaba en el bolsillo y lo arrugaba con fuerza. Eso me ayudaba a superar el momento.

Traduction temporaire :
Même si ce n'est que quelques pas. Histoire de libérer l'énergie contenue. Parfois, quand il n'y avait personne qui regardait, je courrais. Mais lorsque tu me voyais, je devais retenir ma course, alors j'attrapais un petit chiffon, que j'avais toujours dans la poche et le froissais vigoureusement. Cela m'aidait à surmonter ce moment.

10 commentaires:

Lafon Marine a dit…

Même si ce n'est que quelques pas. Histoire de libérer l'énergie contenue. Parfois, quand il n'y avait personne qui regardait, je courrais. Mais lorsque tu me voyais, je devais retenir ma course, donc j'attrapais un petit torchon que je portais toujours dans la poche et je le chiffonnais avec force. Cela m'aidait à surmonter ce moment.

Tradabordo a dit…

Même si ce n'est que quelques pas. Histoire de libérer l'énergie contenue. Parfois, quand il n'y avait personne qui regardait, je courrais. Mais lorsque tu me voyais, je devais retenir ma course, donc [FS] j'attrapais un petit torchon que je portais [« j'avais » ?] toujours dans la poche et je [nécessaire ?] le chiffonnais avec force. Cela m'aidait à surmonter ce moment.

Lafon Marine a dit…

Même si ce n'est que quelques pas. Histoire de libérer l'énergie contenue. Parfois, quand il n'y avait personne qui regardait, je courrais. Mais lorsque tu me voyais, je devais retenir ma course, alors j'attrapais un petit torchon que j'avais toujours dans la poche et le chiffonnais avec force. Cela m'aidait à surmonter ce moment.

Tradabordo a dit…

Même si ce n'est que quelques pas. Histoire de libérer l'énergie contenue. Parfois, quand il n'y avait personne qui regardait, je courrais. Mais lorsque tu me voyais, je devais retenir ma course, alors j'attrapais un petit torchon [logique, au fait ?] que j'avais toujours dans la poche et le chiffonnais avec force. Cela m'aidait à surmonter ce moment.

Lafon Marine a dit…

Même si ce n'est que quelques pas. Histoire de libérer l'énergie contenue. Parfois, quand il n'y avait personne qui regardait, je courrais. Mais lorsque tu me voyais, je devais retenir ma course, alors j'attrapais mon doudou que j'avais toujours dans la poche et le chiffonnais avec force. Cela m'aidait à surmonter ce moment.

Tradabordo a dit…

Même si ce n'est que quelques pas. Histoire de libérer l'énergie contenue. Parfois, quand il n'y avait personne qui regardait, je courrais. Mais lorsque tu me voyais, je devais retenir ma course, alors j'attrapais mon doudou [sûre ? Quel sens trouvez-vous dans le dico et, mieux, sur Google ?] [virgule ?] que j'avais toujours dans la poche et le chiffonnais avec force [« vigoureusement » ?]. Cela m'aidait à surmonter ce moment.

Lafon Marine a dit…

Même si ce n'est que quelques pas. Histoire de libérer l'énergie contenue. Parfois, quand il n'y avait personne qui regardait, je courrais. Mais lorsque tu me voyais, je devais retenir ma course, alors j'attrapais un petit chiffon, que j'avais toujours dans la poche et le chiffonnais vigoureusement. Cela m'aidait à surmonter ce moment.

Tradabordo a dit…

Même si ce n'est que quelques pas. Histoire de libérer l'énergie contenue. Parfois, quand il n'y avait personne qui regardait, je courrais. Mais lorsque tu me voyais, je devais retenir ma course, alors j'attrapais un petit chiffon, que j'avais toujours dans la poche et le chiffonnais [sauf que là, chiffon + chiffonner, c'est pas génial ;-)] vigoureusement. Cela m'aidait à surmonter ce moment.

Lafon Marine a dit…

Même si ce n'est que quelques pas. Histoire de libérer l'énergie contenue. Parfois, quand il n'y avait personne qui regardait, je courrais. Mais lorsque tu me voyais, je devais retenir ma course, alors j'attrapais un petit chiffon, que j'avais toujours dans la poche et le froissais vigoureusement. Cela m'aidait à surmonter ce moment.

Tradabordo a dit…

Même si ce n'est que quelques pas. Histoire de libérer l'énergie contenue. Parfois, quand il n'y avait personne qui regardait, je courrais. Mais lorsque tu me voyais, je devais retenir ma course, alors j'attrapais un petit chiffon, que j'avais toujours dans la poche et le froissais vigoureusement. Cela m'aidait à surmonter ce moment.

OK.