dimanche 28 février 2016

Projet Maxime / Justine – phrases 44-45

Cómo, piensan, puede ser que un conjunto de palabras, un puñado apenas de las que abarrotan el diccionario seleccionadas, organizadas y dispuestas de un modo especial sean capaces de sumirlos en el más inmenso horror, de estremecerlos hasta el espanto, de aterrarlos hasta la crisis nerviosa, de hundirlos en la más absoluta desesperación, de provocarles la muerte. Bueno, tal vez mi propia biografía tenga algo que ver o al menos aclare un poco las cosas.

Traduction temporaire :
Comment pouvez-vous penser qu'un ensemble de mots, à peine une poignée de ceux qui remplissent le dictionnaire, sélectionnés, organisés et disposés d'une façon spéciale soit capable de vous plonger dans la plus immense horreur, de vous faire frémir jusqu'à l'épouvante, de vous terrifier jusqu'à la crise nerveuse, de vous enfoncer dans le plus profond désespoir, de causer votre mort. Eh bien, peut-être ma propre biographie a-t-elle quelque chose à voir là-dedans ou au moins éclaire un peu les choses.

10 commentaires:

Maxime DEGRAS a dit…

Comment pensez-vous qu'il peut être possible qu'un ensemble de mots, à peine une poignée de ceux qui remplissent le dictionnaire, sélectionnés, organisés et disposés de façon spéciale soient capables de vous plonger dans la plus immense horreur, de vous faire frémir jusqu'à l'épouvante, de vous terrifier jusqu'à la crise nerveuse, de vous anéantir dans le plus profond désespoir, de causer votre mort. Bien, peut-être ma propre biographie a quelque chose à voir ou au moins éclaire un peu les choses.

Tradabordo a dit…

Comment pensez-vous qu'il peut être possible qu'un [carrément lourd ; un moyen d'alléger ?] ensemble de mots, à peine une poignée de ceux qui remplissent le dictionnaire, sélectionnés, organisés et disposés de [ou « d'une » ? J'hésite… Je vous laisse trancher] façon spéciale soient [accordez avec « poignée »… Il faudra penser à adapter la suite] capables de vous plonger dans la plus immense horreur, de vous faire frémir jusqu'à l'épouvante, de vous terrifier jusqu'à la crise nerveuse, de vous anéantir [pas exactement ce que dit la V.O.] dans le plus profond désespoir, de causer votre mort. Bien [« Eh bien »], peut-être ma propre biographie a [« -t-elle »] quelque chose à voir [cheville : « là dedans » ou inutile ?] ou au moins éclaire un peu les choses.

Tradabordo a dit…

Vous êtes en progrès… C'est bien mieux qu'au début. Continuez.

Maxime DEGRAS a dit…

Comment pouvez-vous penser qu'un ensemble de mots, à peine une poignée de ceux qui remplissent le dictionnaire, sélectionnés, organisés et disposés d'une façon spéciale soit capable de vous plonger dans la plus immense horreur, de vous faire frémir jusqu'à l'épouvante, de vous terrifier jusqu'à la crise nerveuse, de vous enfoncer dans le plus profond désespoir, de causer votre mort. Eh bien, peut-être ma propre biographie a-t-elle quelque chose à voir là dedans ou au moins éclaire un peu les choses.

Justine a dit…

Comment pensez-vous qu'il peut être possible que quelques mots, à peine une poignée de ceux qui remplissent le dictionnaire, sélectionnés, organisés et disposés de d'une façon spéciale soie capable de vous plonger dans la plus immense horreur, de vous faire frémir jusqu'à l'épouvante, de vous terrifier jusqu'à la crise nerveuse, de vous plonger dans le plus profond désespoir, de causer votre mort. Et bien, peut-être (que) ma propre biographie a quelque chose à voir là-dedans ou au moins éclaire un peu les choses.

Justine a dit…

Comment pensez-vous qu'il peut être possible que quelques mots, à peine une poignée de ceux qui remplissent le dictionnaire, sélectionnés, organisés et disposés de d'une façon spéciale (qui)soit capable de vous plonger dans la plus immense horreur, de vous faire frémir jusqu'à l'épouvante, de vous terrifier jusqu'à la crise nerveuse, de vous plonger dans le plus profond désespoir, de causer votre mort. Et bien, peut-être (que) ma propre biographie a quelque chose à voir là-dedans ou au moins éclaire un peu les choses.

Tradabordo a dit…

Justine,

Contente de voir voir enfin dans les parages… mais avant de prendre le train en marche, il faut que vous regardiez tout ce qu'on a fait jusque-là, pour l'évaluer, le valider – ce qui me permettra ensuite de l'enregistrer dans « Travaux en cours » (cf colonne de droite du blog).
Par ailleurs, quand vous arrivez alors qu'une phrase est déjà en cours de traduction, vous faites un copier / coller de la dernière version et vous corriger à partir de ça.

***

Comment pouvez-vous penser qu'un ensemble de mots, à peine une poignée de ceux qui remplissent le dictionnaire, sélectionnés, organisés et disposés d'une façon spéciale soit capable de vous plonger dans la plus immense horreur, de vous faire frémir jusqu'à l'épouvante, de vous terrifier jusqu'à la crise nerveuse, de vous enfoncer dans le plus profond désespoir, de causer votre mort. Eh bien, peut-être ma propre biographie a-t-elle quelque chose à voir là dedans [au fait : tiret entre les deux ? Vérifiez et dites-moi] ou au moins éclaire un peu les choses.

Justine Édé a dit…

J'ai déjà pris connaissance du travail effectuée auparavant de façon à ne pas traduire à l'aveugle. Par ailleurs, là-dedans prend bel et bien un tiret.

***

Comment pouvez-vous penser qu'un ensemble de mots, à peine une poignée de ceux qui remplissent le dictionnaire, sélectionnés, organisés et disposés d'une façon spéciale soit capable de vous plonger dans la plus immense horreur, de vous faire frémir jusqu'à l'épouvante, de vous terrifier jusqu'à la crise nerveuse, de vous enfoncer dans le plus profond désespoir, de causer votre mort. Eh bien, peut-être ma propre biographie a-t-elle quelque chose à voir là-dedans ou au moins éclaire un peu les choses.

Tradabordo a dit…

Justine,

Si tel est le cas, vous retournez à chaque section déjà traduire et vous me mettez un commentaire avec votre validation.
Par ailleurs : comme je l'ai dit en cours, je modère tous les commentaires. Ce qui veut dire qu'ils ne sont pas publiés à la seconde où vous, vous enregistré… Mais quand moi, j'ai dit OK.

***

Comment pouvez-vous penser qu'un ensemble de mots, à peine une poignée de ceux qui remplissent le dictionnaire, sélectionnés, organisés et disposés d'une façon spéciale soit capable de vous plonger dans la plus immense horreur, de vous faire frémir jusqu'à l'épouvante, de vous terrifier jusqu'à la crise nerveuse, de vous enfoncer dans le plus profond désespoir, de causer votre mort. Eh bien, peut-être ma propre biographie a-t-elle quelque chose à voir là-dedans ou au moins éclaire un peu les choses.

OK.

Maxime ?

Maxime DEGRAS a dit…

Oui c bon