vendredi 19 février 2016

Projet Hadjer / Cécilia – phrases 13-14

De manera que nos turnamos: un día seguimos a una madre con gafas de sol, que nos llamó la atención en plena calle. El rostro cubierto por un maquillaje algo más espeso de lo que realmente necesitaría nos dio la pista, y la perseguimos hasta su casa, donde dormita un marido borracho, un chiquillo que aprende a caminar en silencio desde que dio sus primeros pasos.

Traduction temporaire :
De sorte que nous nous relayons : un jour, nous suivons une mère avec des lunettes de soleil, elle a attiré notre attention en pleine rue. Ce qui nous a mis sur la piste, c'est son visage recouvert d'un maquillage trop épais dont elle n'aurait pas besoin réellement, et nous la poursuivons jusqu'à chez elle, où un mari ivre somnole, un gamin apprend à marcher en silence depuis qu'il a fait ses premiers pas.

15 commentaires:

Cécilia Solvez a dit…

De façon à passer inaperçu : un jour nous suivons une mère avec des lunettes de soleil, qui nous avait attiré l'attention en pleine rue. Le visage couvert par un maquillage trop épais dont elle n'aurait pas eu réellement besoin, c'est ce qui nous a mis sur la piste (ou ce qui nous a mis sur la piste était son visage couvert par un maquillage trop épais dont elle n'aurait pas eu réellement besoin ( j'hésite), et nous l'a poursuivons jusqu'à chez elle, où somnole un mari ivre, un gamin qui apprend à marcher en silence depuis qu'il a fait ses premiers pas.

Tradabordo a dit…

De façon à passer inaperçu [CS] : un jour [virgule] nous suivons une mère avec des lunettes de soleil, qui nous avait attiré l'attention [mal construit] en pleine rue. Le visage couvert [on utiliserait ça, en français ? Bizarre, non ?] par un maquillage trop épais dont elle n'aurait pas eu [temps ?] réellement besoin, c'est ce qui nous a mis sur la piste (ou ce qui nous a mis sur la piste était son visage couvert par un maquillage trop épais dont elle n'aurait pas eu réellement besoin ( j'hésite) [il faut que vous me proposiez une seule solution. Votre travail, c'est aussi de trancher / choisir… et il est vrai que ça peut être inquiétant ;-)], et nous l'a poursuivons jusqu'à chez elle, où somnole un mari ivre, un gamin qui apprend à marcher en silence depuis qu'il a fait ses premiers pas.

Hadjer Bouzid a dit…

De cette façon nous nous relayons : un jour, nous avons suivi [j'ai un peu de mal avec le présent, je trouve ça bizarre...non?] une maman qui portait des lunettes de soleil, et qui nous avait alerté en pleine rue. Son visage maquillé beaucoup plus que nécessaire nous a mis sur la voie, et nous l'avions suivie jusqu'à chez elle, où somnolait un mari ivre, un gamin qui apprenait à marcher en silence depuis qu'il a fait ses premiers pas.

Cécilia Solvez a dit…

De manière à ce que nous nous relayons : un jour, nous suivons une mère avec des lunettes de soleil, qui nous a attiré l'attention en pleine rue. Ce qui nous a mis sur la piste était son visage recouvert par un maquillage trop épais dont réellement elle n'aurait pas besoin, et nous l'a poursuivons jusqu'à chez elle, où somnole un mari ivre, un gamin qui apprend à marcher en silence depuis qu'il a fait ses premiers pas.

Tradabordo a dit…

De manière à ce que [« à ce que » = CS] nous nous relayons : un jour, nous suivons une mère avec des lunettes de soleil, qui nous a attiré l'attention [« qui a attiré notre… »] en pleine rue. Ce qui nous a mis sur la piste était [le « était » tout seul ne va pas] son visage recouvert par un maquillage trop épais dont réellement [mal placé] elle n'aurait pas besoin, et nous l'a poursuivons jusqu'à chez elle, où somnole un mari ivre [syntaxe ?], un gamin qui apprend à marcher en silence depuis qu'il a fait ses premiers pas.

Cécilia Solvez a dit…

De manière que nous nous relayons : un jour, nous suivons une mère avec des lunettes de soleil, qui a attiré notre attention en pleine rue. Ce qui nous a mis sur la piste, c'était son visage recouvert par un maquillage trop épais dont elle n'aurait réellement pas besoin, et nous l'a poursuivons jusqu'à chez elle, où un mari ivre somnole, un gamin qui apprend à marcher en silence depuis qu'il a fait ses premiers pas.

Tradabordo a dit…

De manière que nous [OK, vous avez le sens… mais ça n'est pas très naturel ; peut-être que c'est « manière » qui ne colle pas] nous relayons : un jour, nous suivons une mère avec des lunettes de soleil, [« elle »] qui [supprimez] a attiré notre attention en pleine rue. Ce qui nous a mis sur la piste, c'était [présent ?] son visage recouvert par [« d' » ?] un maquillage trop épais dont elle n'aurait réellement [placez-le après] pas besoin, et nous l'a [grammaire] poursuivons jusqu'à chez elle, où un mari ivre somnole, un gamin qui [nécessaire ?] apprend à marcher en silence depuis qu'il a fait ses premiers pas.

Cécilia Solvez a dit…

De façon que nous nous relayons : un jour, nous suivons une mère avec des lunettes de soleil, elle a attiré notre attention en pleine rue. Ce qui nous a mis sur la piste, c'est son visage recouvert d'un maquillage trop épais dont elle n'aurait pas besoin réellement, et nous la poursuivons jusqu'à chez elle, où un mari ivre somnole, un gamin apprend à marcher en silence depuis qu'il a fait ses premiers pas.

Tradabordo a dit…

De façon [ce sera mieux avec « De sorte »] que nous nous relayons : un jour, nous suivons une mère avec des lunettes de soleil, elle a attiré notre attention en pleine rue. Ce qui nous a mis sur la piste, c'est son visage recouvert d'un maquillage trop épais dont elle n'aurait pas besoin réellement, et nous la poursuivons jusqu'à chez elle, où un mari ivre somnole, un gamin apprend à marcher en silence depuis qu'il a fait ses premiers pas.

OK.

Hadjer ?

Cécilia Solvez a dit…

De sorte que nous nous relayons : un jour, nous suivons une mère avec des lunettes de soleil, elle a attiré notre attention en pleine rue. Ce qui nous a mis sur la piste, c'est son visage recouvert d'un maquillage trop épais dont elle n'aurait pas besoin réellement, et nous la poursuivons jusqu'à chez elle, où un mari ivre somnole, un gamin apprend à marcher en silence depuis qu'il a fait ses premiers pas.

Tradabordo a dit…

Cécilia, c'est bon pou vous… maintenant, j'attends qu'Hadjer valide aussi pour pouvoir enregistrer dans « Travaux en cours ».

Tradabordo a dit…

Cécilia, c'est bon pou vous… maintenant, j'attends qu'Hadjer valide aussi pour pouvoir enregistrer dans « Travaux en cours ».

Hadjer Bouzid a dit…

C'est d'accord pour ma part.

Hadjer Bouzid a dit…

Je dois également copier la section ou c'est inutile ?

Tradabordo a dit…

Non, non… il vous suffit de dire que c'est OK pour vous.