dimanche 20 mars 2016

Projet Hadjer – phrases 65-74

—¡Tenía! ¡Tiene! Es un decir, solo estaba alabando la obra de su hijo. Julia Foster, o el Querido Tartaja, no tienen vela en este entierro. Ya le dije que a su hijo lo visitó alguien mucho más macabro que un simple travestido fanático de lecturas de terror y misterio, aseveró David.
David extendió la mano hacia Ramírez y le entregó unas hojas.
—¿De qué se trata, señor Trepaud?
—David, por favor, insistió el gurú.
Las hojas contenían la conversación en el blog del aspirante a novelista con el Querido Tartaja.
Ramírez echó un vistazo a las hojas repletas de diálogos incongruentes entre el señor WB y el Querido Tartaja.

Traduction temporaire :

— Il avait ! Il a ! C’est une façon de parler, je vantais seulement les mérites de l'œuvre de votre fils. Julia Foster, ou Ce Cher Bredouilleur n’ont rien à voir avec tout ça.
Je vous ai déjà dit que quelqu’un de bien plus macabre qu’un simple travesti amateur de romans d'horreur et de romans policiers a rendu visite à votre fils, affirma David. Il tendit la main vers Ramírez et lui remit quelques feuilles.
— Qu'est-ce que cela signifie, monsieur Trepaud ?
— David, s'il vous plaît, insista le gourou.
Les feuilles contenaient la conversation sur le blog entre l'aspirant écrivain et Ce Cher Bredouilleur.
Ramírez y jeta un coup d’œil.

6 commentaires:

Hadjer Bouzid a dit…

— Il avait ! Il a ! C’est une façon de parler, je faisais seulement l’éloge de votre fils. Julia Foster, ou le Cher Bredouilleur n’ont pas leur mot à dire. Je vous ai déjà dit que votre fils a rendu visite à quelqu’un de bien plus macabre qu’un simple travesti fan de romans d'horreur et de romans policiers, affirma David.
David tendit la main vers Ramírez et lui remis quelques feuilles.
— De quoi vous parlez, monsieur Trepaud ?
— David, s'il vous plaît, insista le gourou.

Les feuilles contenaient la conversation sur le blog entre l'aspirant écrivain et le cher bredouilleur.
Ramírez jeta un coup d’œil aux feuilles pleines de dialogues incongrus entre Monsieur WB et le Cher Bredouilleur.

Tradabordo a dit…

— Il avait ! Il a ! C’est une façon de parler, je faisais seulement l’éloge [« de la obra » ?] de votre fils. Julia Foster, ou le [on avait dit « le » ou « Ce » ? Je ne me souviens plus…] Cher Bredouilleur n’ont pas leur mot à dire [sûre ? CS ?]. Je vous ai déjà dit que votre fils a rendu visite à quelqu’un [CS] de bien plus macabre qu’un simple travesti fan de romans [ça se dit comme ça ?] d'horreur et de romans policiers, affirma David. David [« Il » ?] tendit la main vers Ramírez et lui remis [grammaire] quelques feuilles.
— De quoi vous parlez [CS], monsieur Trepaud ?
— David, s'il vous plaît, insista le gourou.
Les feuilles contenaient la conversation sur le blog entre l'aspirant écrivain et le cher bredouilleur.
Ramírez [« y » suffit… supprimez après] jeta un coup d’œil aux feuilles pleines de dialogues incongrus entre Monsieur WB et le Cher Bredouilleur.

Hadjer Bouzid a dit…

— Il avait ! Il a ! C’est une façon de parler, je faisais seulement l’éloge de l'œuvre de votre fils. Julia Foster, ou Ce Cher Bredouilleur n’ont pas leur mot à dire. [Sur wordreference c'est "ne pas avoir voix au chapitre" qui est donnée comme traduction pour "no tener vela en este entierro" mais j'ai trouvé ça trop formel du coup j'ai pris un synonyme en français]
Je vous ai déjà dit que quelqu’un de bien plus macabre qu’un simple travesti amateur de romans d'horreur et de romans policiers rendit visite à votre fils, affirma David. Il tendit la main vers Ramírez et lui remit quelques feuilles.
— Qu'est ce que cela signifie, monsieur Trepaud ?
— David, s'il vous plaît, insista le gourou.
Les feuilles contenaient la conversation sur le blog entre l'aspirant écrivain et Ce Cher Bredouilleur.
Ramírez y jeta un coup d’œil.

Tradabordo a dit…

— Il avait ! Il a ! C’est une façon de parler, je faisais seulement l’éloge [ou « vantais seulement les mérites » ? Comme vous préférez] de l'œuvre de votre fils. Julia Foster, ou Ce Cher Bredouilleur n’ont pas leur mot à dire. [Sur wordreference c'est "ne pas avoir voix au chapitre" qui est donnée comme traduction pour "no tener vela en este entierro" mais j'ai trouvé ça trop formel du coup j'ai pris un synonyme en français ///// mais là, c'est pas ça… cf la suite : en gros, ils ne sont pas impliqués là-dedans… ils n'ont rien à voir avec tout ça…]
Je vous ai déjà dit que quelqu’un de bien plus macabre qu’un simple travesti amateur de romans d'horreur et de romans policiers rendit [pas de passé simple dans les dialogues] visite à votre fils, affirma David. Il tendit la main vers Ramírez et lui remit quelques feuilles.
— Qu'est ce [tiret] que cela signifie, monsieur Trepaud ?
— David, s'il vous plaît, insista le gourou.
Les feuilles contenaient la conversation sur le blog entre l'aspirant écrivain et Ce Cher Bredouilleur.
Ramírez y jeta un coup d’œil.

Hadjer Bouzid a dit…

— Il avait ! Il a ! C’est une façon de parler, je vantais seulement les mérites de l'œuvre de votre fils. Julia Foster, ou Ce Cher Bredouilleur n’ont rien à voir avec tout ça.

Je vous ai déjà dit que quelqu’un de bien plus macabre qu’un simple travesti amateur de romans d'horreur et de romans policiers a rendu visite à votre fils, affirma David. Il tendit la main vers Ramírez et lui remit quelques feuilles.

— Qu'est-ce que cela signifie, monsieur Trepaud ?

— David, s'il vous plaît, insista le gourou.

Les feuilles contenaient la conversation sur le blog entre l'aspirant écrivain et Ce Cher Bredouilleur.
Ramírez y jeta un coup d’œil.

Tradabordo a dit…

— Il avait ! Il a ! C’est une façon de parler, je vantais seulement les mérites de l'œuvre de votre fils. Julia Foster, ou Ce Cher Bredouilleur n’ont rien à voir avec tout ça.

Je vous ai déjà dit que quelqu’un de bien plus macabre qu’un simple travesti amateur de romans d'horreur et de romans policiers a rendu visite à votre fils, affirma David. Il tendit la main vers Ramírez et lui remit quelques feuilles.

— Qu'est-ce que cela signifie, monsieur Trepaud ?

— David, s'il vous plaît, insista le gourou.

Les feuilles contenaient la conversation sur le blog entre l'aspirant écrivain et Ce Cher Bredouilleur.
Ramírez y jeta un coup d’œil.

OK.