lundi 28 mars 2016

Projet Camille / Angélique 3 – phrases 9-20

Estás sola.
Tienes miedo.
Y en la nave no hay espejos.
Los retrocohetes no forzaron demasiado la estructura, lo cual significa que la gravedad no es muy diferente de la de los planetas habitados de Umma. Das las últimas órdenes al procesador, que esperas no falle esta vez, para tomar mediciones del entorno, y, mientras lo hace con una lentitud exasperante, vas a echar un vistazo por estribor.
No ves mucho. Las lunas no son suficientes. Algunas de ellas ni siquiera saldrán esta noche, y otras están tan lejos que son meros puntos de luz.
Buscas los visores infrarrojos. La superficie del gran llano aparece a través de ellos como una mancha grisácea uniforme, sin detalles. Fijándote algo mejor te parece distinguir algunas irregularidades que rompen la horizontalidad del suelo. Montes, quizás, aunque no puedes asegurarlo.

Traduction temporaire :
Tu es seule.
Tu as peur.
Et dans le vaisseau, il n'y a pas de miroir.
Les rétrofusées n'ayant pas trop forcé sur la structure, cela signifie que la gravité n'est pas si différente de celle des planètes habitées d'Umma. Tu donnes les derniers ordres au processeur, dont tu espères qu'il ne te lâchera pas, cette fois, pour prendre des mesures de l'environnement. Et, pendant qu'il le fait avec une lenteur exaspérante, tu vas jeter un coup d’œil à tribord.
Tu ne vois pas grand-chose. Les lunes ne sont pas suffisantes. Quelques-unes ne sortiront même pas cette nuit, et d'autres sont si loin qu'elles semblent être de simples points de lumière.
Tu cherches le viseur infrarouge. La surface de la grande plaine se révèle à travers eux comme une tache grisâtre uniforme, sans détails. En te concentrant un peu mieux, il te semble distinguer quelques irrégularités qui rompent l'horizontalité du sol. Des monts, peut-être, bien que tu ne puisses pas le certifier.

6 commentaires:

Camille a dit…

Tu es seule.
Tu as peur.
Et dans le vaisseau il n'y a pas miroir.
Les rétrofusées ne forcèrent pas trop sur la structure, ce qui signifie que la gravité n'est pas si différente de celle des planètes habitées d'Umma. Tu donnes les derniers ordres au processeur, dont tu espères qu'il ne te lâche pas cette fois, pour prendre des mesures de l'environnement, et, pendant que tu fais cela avec une lenteur exaspérante, tu vas jeter un coup d’œil à tribord.
Tu ne vois pas grand chose. Les lunes ne suffisent pas. Quelques-unes d'entre elles ne sortiront même pas cette nuit, et d'autres sont si loin qu'elles sont de simple point de lumière.
Tu trouves les viseurs à infrarouges. La superficie de la grande plaine apparaît à travers eux comme une tâche grisâtre unie, sans détail. En te concentrant, tu sembles distinguer quelque chose de plus intéressant, quelques irrégularités qui rompent l'horizontalité du sol. Montes, peut-être, bien que tu ne puisses pas le certifier.

Tradabordo a dit…

Tu es seule.
Tu as peur.
Et dans le vaisseau [virgule… sinon, vous changez la syntaxe et il n'y aura pas besoin de virgule] il n'y a pas miroir.
Les rétrofusées ne forcèrent [« n'ayant »] pas trop [« forcé »] sur la structure, ce qui [« cela »] signifie que la gravité n'est pas si différente de celle des planètes habitées d'Umma. Tu donnes les derniers ordres au processeur, dont tu espères qu'il ne te lâche [futur ?] pas [virgule] cette fois, pour prendre des mesures de l'environnement, [point ?] et, pendant que tu fais [texte] cela avec une lenteur exaspérante, tu vas jeter un coup d’œil à tribord.
Tu ne vois pas grand chose [tiret]. Les lunes ne suffisent pas [ou littéral ? J'hésite]. Quelques-unes d'entre elles [nécessaire ?] ne sortiront même pas cette nuit, et d'autres sont si loin qu'elles sont [pas génial, les deux « sont » – une solution ?] de simple point [pluriel] de lumière.
Tu trouves [texte ?] les viseurs à infrarouges [au pluriel ? Vérifiez quand même… Je ne dis pas que c'est faux]. La superficie [« surface » / « étendue » ? Je vous laisse y réfléchir] de la grande plaine apparaît à travers eux [bof…] comme une tâche [ortho] grisâtre unie [littéral ?], sans détail [pluriel ?]. En te concentrant [texte : « algo mejor » ?], tu sembles [« il te semble »] distinguer quelque chose de plus intéressant [CS], quelques irrégularités qui rompent l'horizontalité du sol. Montes [?], peut-être, bien que tu ne puisses pas le certifier.

Angélique Gambiny a dit…

Tu es seule.
Tu as peur.
Et dans le vaisseau, il n'y a pas de miroir.
Les rétrofusées n'ayant pas trop forcé sur la structure, cela signifie que la gravité n'est pas si différente de celle des planètes habitées d'Umma. Tu donnes les derniers ordres au processeur, dont tu espères qu'il ne te lâchera pas, cette fois, pour prendre des mesures de l'environnement. Et, pendant qu'il le fait avec une lenteur exaspérante, tu vas jeter un coup d’œil à tribord.
Tu ne vois pas grand chose - les lunes ne sont pas suffisantes. Quelques-unes ne sortiront même pas cette nuit, et d'autres sont si loin qu'elles semblent être de simple points de lumière.
Tu cherches le viseur infrarouge. La surface de la grande plaine apparaît sur eux comme une tache grisâtre uniforme, sans détails. En te concentrant un peu plus fort, il te semble distinguer quelques irrégularités qui rompent l'horizontalité du sol. Des monts, peut-être, bien que tu ne puisses pas le certifier.

Tradabordo a dit…

Tu es seule.
Tu as peur.
Et dans le vaisseau, il n'y a pas de miroir.
Les rétrofusées n'ayant pas trop forcé sur la structure, cela signifie que la gravité n'est pas si différente de celle des planètes habitées d'Umma. Tu donnes les derniers ordres au processeur, dont tu espères qu'il ne te lâchera pas, cette fois, pour prendre des mesures de [un doute : « de » ou « dans » ?] l'environnement. Et, pendant qu'il le fait avec une lenteur exaspérante, tu vas jeter un coup d’œil à tribord.
Tu ne vois pas grand chose - [non, tiret entre « grand » et « chose »] [remettez le point ici] les lunes ne sont pas suffisantes. Quelques-unes ne sortiront même pas cette nuit, et d'autres sont si loin qu'elles semblent être de simple [grammaire] points de lumière.
Tu cherches le viseur infrarouge. La surface de la grande plaine apparaît sur [?] eux comme une tache grisâtre uniforme, sans détails. En te concentrant un peu plus fort [« mieux » ?], il te semble distinguer quelques irrégularités qui rompent l'horizontalité du sol. Des monts, peut-être, bien que tu ne puisses pas le certifier.

Camille a dit…

Tu es seule.
Tu as peur.
Et dans le vaisseau, il n'y a pas de miroir.
Les rétrofusées n'ayant pas trop forcé sur la structure, cela signifie que la gravité n'est pas si différente de celle des planètes habitées d'Umma. Tu donnes les derniers ordres au processeur, dont tu espères qu'il ne te lâchera pas, cette fois, pour prendre des mesures de l'environnement. Et, pendant qu'il le fait avec une lenteur exaspérante, tu vas jeter un coup d’œil à tribord.
Tu ne vois pas grand-chose. Les lunes ne sont pas suffisantes. Quelques-unes ne sortiront même pas cette nuit, et d'autres sont si loin qu'elles semblent être de simples points de lumière.
Tu cherches le viseur infrarouge. La surface de la grande plaine se révèle à travers eux comme une tache grisâtre uniforme, sans détails. En te concentrant un peu mieux, il te semble distinguer quelques irrégularités qui rompent l'horizontalité du sol. Des monts, peut-être, bien que tu ne puisses pas le certifier.

Tradabordo a dit…

Tu es seule.
Tu as peur.
Et dans le vaisseau, il n'y a pas de miroir.
Les rétrofusées n'ayant pas trop forcé sur la structure, cela signifie que la gravité n'est pas si différente de celle des planètes habitées d'Umma. Tu donnes les derniers ordres au processeur, dont tu espères qu'il ne te lâchera pas, cette fois, pour prendre des mesures de l'environnement. Et, pendant qu'il le fait avec une lenteur exaspérante, tu vas jeter un coup d’œil à tribord.
Tu ne vois pas grand-chose. Les lunes ne sont pas suffisantes. Quelques-unes ne sortiront même pas cette nuit, et d'autres sont si loin qu'elles semblent être de simples points de lumière.
Tu cherches le viseur infrarouge. La surface de la grande plaine se révèle à travers eux comme une tache grisâtre uniforme, sans détails. En te concentrant un peu mieux, il te semble distinguer quelques irrégularités qui rompent l'horizontalité du sol. Des monts, peut-être, bien que tu ne puisses pas le certifier.

OK.