jeudi 24 mars 2016

Projet Constance / Laura – phrases 3-7


Para Noviembre habia llegado a la ciudad uno de los mejores circos del pais y de renombre internacional a nivel de suramerica, el Circo Bavaria. Esta ciudad tenia alrededor de un millon de habitantes. La entrada costaba $300 pesos, y se estimaba que entrarian entre cien y cientocincuenta personas por funcion. Casi siempre se lograba el objetivo y la mayoria de los asistentes eran ninos, quienes pagaban la mitad del precio, y, eran acompanados por sus padres. La temporada duraria solo 20 dias, con dos funciones diarias.

Traduction temporaire :
En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, l'un des meilleurs du pays et ayant une renommée internationale en Amérique du sud. Cette ville comptait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait 300 pesos, et on estimait qu'entre cent et cent-cinquante personnes entreraient par séance. L'objectif était presque toujours atteint et la majorité des personnes présentes étaient des enfants, qui payaient la moitié du prix, et, étaient accompagnées de leurs parents. La saison durerait seulement 20 jours, avec deux séances quotidiennes.

14 commentaires:

Constance Donet a dit…

Pour novembre était arrivé en ville un des meilleurs cirques du pays et de renommée internationale au niveau d’Amérique du sud, le Cirque Bavaria. Cette ville avait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait environ 15€, et il s’estimait qu’entraient entre cent et cent-cinquante personnes par séance. Presque toujours l'objectif réussissait et la majorité des assistants étaient des enfants, qui payaient la moitié du prix, et, étaient accompagnées par leurs parents. La période durait seulement 20 jours, avec deux séances quotidiennes.

Tradabordo a dit…

Pour [?] novembre était arrivé en ville un des meilleurs cirques du pays et de renommée internationale au niveau d’Amérique [très mal dit] du sud, le Cirque Bavaria [je ne suis pas très convaincue par la syntaxe de cette phrase ; pas certaine que la trad littérale soit la meilleure solution ici. Faites des essais et voyez ce qu'il y a de mieux]. Cette ville avait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait environ 15€ [pourquoi vous adaptez ????? C'est comme dire qu'au Mexique, EDF va vous réparer votre compteur électrique], et il s’estimait [??????] qu’entraient [temps] entre cent et cent-cinquante personnes par séance.

Faisons déjà cela.

Presque toujours l'objectif réussissait et la majorité des assistants étaient des enfants, qui payaient la moitié du prix, et, étaient accompagnées par leurs parents. La période durait seulement 20 jours, avec deux séances quotidiennes.

Constance Donet a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, un des meilleurs cirques du pays ayant une renommée internationale en d’Amérique du sud. Cette ville avait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait environ 300 pesos, et on estimait qu’entreraient entre cent et cent-cinquante personnes par séance.

Tradabordo a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, [« l' » – ce sera plus fluide] un des meilleurs cirques [nécessaire ?] du pays [« et »] ayant une renommée internationale en d’[?]Amérique du sud. Cette ville avait [un verbe plus intéressant ?] environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait environ [pourquoi cet ajout ?????] 300 pesos, et on estimait qu’entreraient entre [le sens est bon, mais est-ce naturel ?] cent et cent-cinquante personnes par séance.

Constance Donet a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, l'un des meilleurs du pays et ayant une renommée internationale en Amérique du sud. Cette ville comptait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait 300 pesos, et on estimait qu'entre cent et cent-cinquante personnes entreraient par séance.

Tradabordo a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, l'un des meilleurs du pays et ayant une renommée internationale en Amérique du sud. Cette ville comptait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait 300 pesos, et on estimait qu'entre cent et cent-cinquante personnes entreraient par séance.

OK. Vous pouvez ajouter la suite – en laissant le début.

Constance Donet a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, l'un des meilleurs du pays et ayant une renommée internationale en Amérique du sud. Cette ville comptait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait 300 pesos, et on estimait qu'entre cent et cent-cinquante personnes entreraient par séance. Presque toujours l'objectif réussissait et la majorité des assistants étaient des enfants, qui payaient la moitié du prix, et, étaient accompagnées par leurs parents. La période durait seulement 20 jours, avec deux séances quotidiennes.

Tradabordo a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, l'un des meilleurs du pays et ayant une renommée internationale en Amérique du sud. Cette ville comptait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait 300 pesos, et on estimait qu'entre cent et cent-cinquante personnes entreraient par séance. Presque toujours l'objectif réussissait [très mal dit ; n'écrivez pas des choses que vous ne diriez jamais… Vous faites la trad littérale, après vous relisez et vous voyez si c'est naturel ou pas. Si vous en concluez que non, reformulez.] et la majorité des assistants [FS… Pareil relisez ; vous ne diriez pas que des gens qui assistent à un spectacle sont des assistants… Il faut prendre le temps de faire ce travail, pas de jeter la trad comme ça… et vous verrez que vous ferez vite des progrès… Du coup, je vous laisse reprendre la fin avec ce critère] étaient des enfants, qui payaient la moitié du prix, et, étaient accompagnées par leurs parents. La période durait seulement 20 jours, avec deux séances quotidiennes.

Constance Donet a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, l'un des meilleurs du pays et ayant une renommée internationale en Amérique du sud. Cette ville comptait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait 300 pesos, et on estimait qu'entre cent et cent-cinquante personnes entreraient par séance. L'objectif réussissait presque toujours et la majorité des personnes présentes étaient des enfants, qui payaient la moitié du prix, et, étaient accompagnés de leurs parents. La période durait seulement 20 jours, avec deux séances quotidiennes.

Tradabordo a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, l'un des meilleurs du pays et ayant une renommée internationale en Amérique du sud. Cette ville comptait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait 300 pesos, et on estimait qu'entre cent et cent-cinquante personnes entreraient par séance. L'objectif réussissait [mal dit ; un objectif, on le quoi ?] presque toujours et la majorité des personnes présentes étaient des enfants, qui payaient la moitié du prix, et, étaient accompagnés [du coup, est-ce qu'il ne faut pas accorder avec « personnes » ?] de leurs parents. La période [inexact ici] durait [temps ; vous lisez la V.O. trop vite] seulement 20 jours, avec deux séances quotidiennes.

Constance Donet a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, l'un des meilleurs du pays et ayant une renommée internationale en Amérique du sud. Cette ville comptait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait 300 pesos, et on estimait qu'entre cent et cent-cinquante personnes entreraient par séance. L'objectif s'accomplissait presque toujours et la majorité des personnes présentes étaient des enfants, qui payaient la moitié du prix, et, étaient accompagnées de leurs parents. La saison durerait seulement 20 jours, avec deux séances quotidiennes.

Tradabordo a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, l'un des meilleurs du pays et ayant une renommée internationale en Amérique du sud. Cette ville comptait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait 300 pesos, et on estimait qu'entre cent et cent-cinquante personnes entreraient par séance. L'objectif s'accomplissait [mal dit] presque toujours et la majorité des personnes présentes étaient des enfants, qui payaient la moitié du prix, et, étaient accompagnées de leurs parents. La saison durerait seulement 20 jours, avec deux séances quotidiennes.

Constance Donet a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, l'un des meilleurs du pays et ayant une renommée internationale en Amérique du sud. Cette ville comptait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait 300 pesos, et on estimait qu'entre cent et cent-cinquante personnes entreraient par séance. L'objectif était presque toujours atteint et la majorité des personnes présentes étaient des enfants, qui payaient la moitié du prix, et, étaient accompagnées de leurs parents. La saison durerait seulement 20 jours, avec deux séances quotidiennes.

Tradabordo a dit…

En novembre était arrivé en ville le Cirque Bavaria, l'un des meilleurs du pays et ayant une renommée internationale en Amérique du sud. Cette ville comptait environ un million d’habitants. Le ticket d’entrée coûtait 300 pesos, et on estimait qu'entre cent et cent-cinquante personnes entreraient par séance. L'objectif était presque toujours atteint et la majorité des personnes présentes étaient des enfants, qui payaient la moitié du prix, et, étaient accompagnées de leurs parents. La saison durerait seulement 20 jours, avec deux séances quotidiennes.

OK.