dimanche 6 mars 2016

Projet Pauline / Laëtitia – phrases 73-80

¡Ya sé! ¡Se lo mandas a Olegarito! No está aquí. Ayer se fue a la estancia y se casa dentro de quince días.
Cuando Eduardo Adhemar llegó quince días después a la casa de Olegario M. Banfield se había olvidado ya del asunto. Por eso, quizá —no era probable ningún otro motivo—, tuvo un sobresalto al encontrarse frente a frente con el busto, al pasar de un salón a otro, después de haber hecho la agradable comprobación de que los regalos recibidos por la pareja no eran tan costosos como los recibidos por sus sobrinos. El busto estaba en una esquina del salón y, sin embargo, parecía ser el centro de la decoración y de las luces. Adhemar saludó a dos o tres personas y se retiró.

Traduction temporaire :
— Je sais ! Envoie-le à Olegarito ! Il n'est pas là. Hier, il est parti en vacances et il se marie dans une quinzaine de jours.
Quand Eduardo Adhemar arriva, deux semaines plus tard chez Olegario M. Banfield, il avait déjà oublié l'affaire. Voilà pourquoi, peut-être − aucune autre raison n'était probable −­­­­­­­­, il sursauta en se retrouvant nez à nez avec le buste, en passant d'un salon à l'autre, après avoir fait l'agréable constat que les cadeaux reçus par le couple n'étaient pas aussi couteux que ceux reçus par son neveu. Le buste avait beau être dans un coin du salon, il semblait être le centre de la décoration et des lumières. Adhemar salua deux ou trois personnes et se retira.

10 commentaires:

Pauline MG a dit…

— Je sais ! C'est Olegarito qui te l'a envoyé ! Il n'est pas ici. Hier il est parti en séjour et il se marie dans une quinzaine de jours.
Quand Eduardo Adhemar arriva quinze jours plus tard chez Olegario M. Banfield il avait déjà oublié l'incident. C'est pour cela, peut-être -aucune autre raison n'était probable-, qu'il sursauta en se retrouvant nez à nez avec le buste, en passant d'un salon à l'autre, après avoir fait l'agréable constat que les cadeaux reçus par le couple n'étaient pas aussi couteux que ceux reçus par son neveu. Le buste était dans un coin du salon et, pourtant, il semblait être au cœur de la décoration et des lumières. Adhemar salua deux ou trois personnes et se retira.

Tradabordo a dit…

— Je sais ! C'est Olegarito qui te l'a envoyé [texte ??????] ! Il n'est pas ici. Hier [virgule chaque fois que vous ne commencez pas par le sujet] il est parti en séjour [le diriez-vous spontanément ?] et il se marie dans une quinzaine de jours.
Quand Eduardo Adhemar arriva quinze jours plus tard chez Olegario M. Banfield [virgule ; pas le sujet] il avait déjà oublié l'incident [texte]. C'est [débrouillez-vous pour faire sans « c'est »] pour cela, peut-être -[tiret moyen = – + espace]aucune autre raison n'était probable[naturel ?][espace]-[tiret moyen], qu'il sursauta en se retrouvant nez à nez [des tirets ? Vérifiez] avec le buste, en passant d'un salon à l'autre, après avoir fait l'agréable constat que les cadeaux reçus par le couple n'étaient pas aussi couteux que ceux reçus par son neveu. Le buste était dans un coin du salon et, pourtant, il semblait être au cœur [pourquoi avoir changé ? Quand ça n'est pas utile, n'imposez votre patte au texte] de la décoration et des lumières. Adhemar salua deux ou trois personnes et se retira.

Pauline MG a dit…

Ah oui en effet j'avais mal compris la première phrase !
Avez-vous des nouvelles de Laetitia ? Souaite-t-elle toujours participer au projet ?

— Je sais ! Envoie-le à Olegarito ! Il n'est pas là. Hier, il est parti en vacances et il se marie dans une quinzaine de jours.
Quand Eduardo Adhemar arriva quinze jours plus tard chez Olegario M. Banfield, il avait déjà oublié l'affaire. Voilà pourquoi, peut-être −il n'y avait aucune autre raison valable−­­­­­­­­, il sursauta en se retrouvant nez à nez avec le buste, en passant d'un salon à l'autre, après avoir fait l'agréable constat que les cadeaux reçus par le couple n'étaient pas aussi couteux que ceux reçus par son neveu. Le buste était dans un coin du salon et, pourtant, il semblait être le centre de la décoration et des lumières. Adhemar salua deux ou trois personnes et se retira.

Tradabordo a dit…

Comme demandé, rétablissez les espaces dans l'entre-tirets : −il n'y avait aucune autre raison valable−­­­­­­­­

Pauline MG a dit…

— Je sais ! Envoie-le à Olegarito ! Il n'est pas là. Hier, il est parti en vacances et il se marie dans une quinzaine de jours.
Quand Eduardo Adhemar arriva quinze jours plus tard chez Olegario M. Banfield, il avait déjà oublié l'affaire. Voilà pourquoi, peut-être − il n'y avait aucune autre raison valable −­­­­­­­­, il sursauta en se retrouvant nez à nez avec le buste, en passant d'un salon à l'autre, après avoir fait l'agréable constat que les cadeaux reçus par le couple n'étaient pas aussi couteux que ceux reçus par son neveu. Le buste était dans un coin du salon et, pourtant, il semblait être le centre de la décoration et des lumières. Adhemar salua deux ou trois personnes et se retira.

Pauline MG a dit…

La traduction précédente est-elle convenable ? Je ne vois pas de traduction ni de validation.

Tradabordo a dit…

— Je sais ! Envoie-le à Olegarito ! Il n'est pas là. Hier, il est parti en vacances et il se marie dans une quinzaine de jours.
Quand Eduardo Adhemar arriva [virgule] quinze jours [un moyen de ne pas répéter ?] plus tard chez Olegario M. Banfield, il avait déjà oublié l'affaire. Voilà pourquoi, peut-être − il n'y avait aucune autre raison valable [ici, ça m'ennuie, quand même… parce que le « no era probable » de l'esp. n'est pas complètement anodin] −­­­­­­­­, il sursauta en se retrouvant nez à nez avec le buste, en passant d'un salon à l'autre, après avoir fait l'agréable constat que les cadeaux reçus par le couple n'étaient pas aussi couteux que ceux reçus par son neveu. Le buste était dans un coin du salon et, pourtant [passez plutôt par « avoir beau »], il semblait être le centre de la décoration et des lumières. Adhemar salua deux ou trois personnes et se retira.

Pauline MG a dit…

— Je sais ! Envoie-le à Olegarito ! Il n'est pas là. Hier, il est parti en vacances et il se marie dans une quinzaine de jours.
Quand Eduardo Adhemar arriva, deux semaines plus tard chez Olegario M. Banfield, il avait déjà oublié l'affaire. Voilà pourquoi, peut-être − aucune autre raison n'était probable −­­­­­­­­, il sursauta en se retrouvant nez à nez avec le buste, en passant d'un salon à l'autre, après avoir fait l'agréable constat que les cadeaux reçus par le couple n'étaient pas aussi couteux que ceux reçus par son neveu. Le buste avait beau être dans un coin du salon, il semblait être le centre de la décoration et des lumières. Adhemar salua deux ou trois personnes et se retira.

Tradabordo a dit…

— Je sais ! Envoie-le à Olegarito ! Il n'est pas là. Hier, il est parti en vacances et il se marie dans une quinzaine de jours.
Quand Eduardo Adhemar arriva, deux semaines plus tard chez Olegario M. Banfield, il avait déjà oublié l'affaire. Voilà pourquoi, peut-être − aucune autre raison n'était probable −­­­­­­­­, il sursauta en se retrouvant nez à nez avec le buste, en passant d'un salon à l'autre, après avoir fait l'agréable constat que les cadeaux reçus par le couple n'étaient pas aussi couteux que ceux reçus par son neveu. Le buste avait beau être dans un coin du salon, il semblait être le centre de la décoration et des lumières. Adhemar salua deux ou trois personnes et se retira.

OK.

Tradabordo a dit…

Laëtitia ?